Mine de rien

Mine de rien
Mine de rien

de Roland C. WAGNER

Mon nom est Temple Sacré de l’Aube Radieuse, mais vous pouvez m’appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m’oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.

Paris, 2064. Odon, le maître de la manipulation mentale, s’est évadé. L’inspecteur Trovallec réclame l’aide de Tem, que la chasse au barbu n’inspire guère. Mais qui change d’avis devant le sanglant avertissement à son intention sur les lieux d’un massacre.

Odon est-il vraiment l’auteur de cette mise en scène ? Ou bien Celui-qui-voit-dans-les-ténèbres s’apprête-t-il à frapper le privé transparent ? Comment élucider la nébuleuse des conspirations dans l’ombre de la Nakimeraï, ses liens avec Dragon Rouge, la psychosphère, les intermèdes érotiques d’une série télévisée et le sport interplanétaire en vogue, le Weltraumball ? Un sérieux ménage s’impose.

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.