Michel Jeury nous a quitté…

Ce n’est pas sans émotion dans cette semaine passée troublée et troublante que j’ai appris la disparition d’un « humble géant » de la science-fiction française.
Michel Jeury est sûrement parti se ballader entre quelques strates chronolytiques mais laisse derrière lui une oeuvre singulière et riche.

J’ai une l’occasion d’assister à une rencontre organisée par Sauramps à Montpellier entre Roland C. Wagner et Michel Jeury. L’homme s’y est révélé à moi d’une grande humilité et sa simplicité vous mets tout de suite à l’aise. Un de mes meilleurs souvenirs science-fictionnesques.

 

Laisser un commentaire