L’Orphelin de Perdide

L'Orphelin de Perdide
L'Orphelin de Perdide

Une colonie extraplanètaire est exterminée par des frelons géants.
Le dernier survivant est Claudi, un jeune garçon de quatre ans, qui reste en vie grâce aux instructions données par un micro reliée à l’autre bout de la galaxie à Max, un bourlingueur de l’espace, et au vieux Silbad.

Le petit Claudi traversera le monde hostile de Perdide, jusqu’au dénouement poignant du livre qui joue avec les théories des paradoxes temporels.

Les maître du temps

L’Orphelin de Perdide de Stefan Wul a été adapté au cinéma  par René Laloux sur des dessins de Moebius, sous la forme d’un film d’animation en 1982 sur des dessins de Moebius.

Peu connu en France, les Maîtres du temps a en revanche connu un relatif succès aux États-Unis. Il s’agit d’un space opera empreint de mystère et de poésie.

Transposant à l’écran le roman de Wul, René Laloux et Moebius ont amplifié les références aux contes de fées, le petit Piel perdu dans la forêt écrasante des Dolongues devenant une sorte de Petit Poucet dont le seul lien avec la vie est désormais le micro, nommé Mike, que lui a légué son père. Face à lui, Jaffar l’aventurier, Belle la princesse et Silbad le vieux baroudeur constituent de bons génies qui le guident à travers la forêt, alors que le prince Matton, lui, essaie de le noyer…

Laisser un commentaire