Secret Show

Secret Show
Secret Show

C’était l’endroit où finissaient toutes les lettre non distribuées.
Les lettre mortes, des milliers, des millions dont la poste n’avait pu retrouver les destinataires…

Et le travail de Jaffe consistait à les ouvrir, à les trier, à récupérer ce qui pouvait avoir quelque valeur. A brûler le reste.

Mais il se mit à les lire. A reconnaître du premier coup d’oeil
un certain type de lettre. Une sur cent, une sur mille. Lettres de fous, d’illuminés, messages codés, allusions voilées à un vaste complot.

Toutes disaient la même chose. Et il commença à se dire qu’elles
contenaient peut-être un fond de vérité…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.