Lumière virtuelle

Lumière virtuelle
Lumière virtuelle

Bienvenue à San Francisco ! Internet, satellites d’espionnage, pollution, sida et félés de la mortEn ce début de troisième millénaire, le monde est plus pourri que jamais. Pour preuve cette soirée au neuvième étage d’un hôtel vieillot mais sacrément huppé.

Chevette est entrée là par hasard alors qu’elle livrait un paquet. Lorsqu’un Européen, un peu pété, la bloque dans un coinRéflexe stupide, elle lui pique une paire de lunettes. Quarante-huit heures plus tard, Chevette est en cavale avec tous les flics à ses trousses. Officiels et ripoux, plus un certain Rydell.

Peu importe l’assassinat de Blix, l’homme qu’elle a délesté. Tout le monde flashe sur les lunettes, des lunettes à la lumière virtuelle qui, une fois activées, vont livrer leur secret et celui de la puissante Sunflower corporation.
De la dynamite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.