Les cinq rubans d’or

Les cinq rubans d'or
Les cinq rubans d'or

Je creuse comme un fou, des siècles durant, pour entrer dans l’endroit le mieux gardé des Univers et deux minutes après mon arrivée je fais tout sauter. On m’arrête, on me condamne à mort : normal.

The five gold bands
The five gold bands

Je me retrouve enchaîné à la surface d’un astéroïde de la forme de votre pied et à peine plus grand, je débranche une toute petite prise de rien du tout, et vous voyez le résultat : les cinq Fils de Langtry, qui régnent sur les Univers, morts. Il ne m’arrive que des ennuis. Tout ça parce que je voulais mettre la main sur le secret de l’ultrapropulsion.

Evidemment, tout ce qui grouille, parle et respire dans le cosmos se lance à ma poursuite. Et moi, qu’est-ce que je fais ? Je prends la fuite avec une espèce d’agent secret femelle au postérieur osseux. Même pas belle.

Comment vouliez-vous que je ne me retrouve pas dans le Grand Horripilateur ? Ah là là, j’aurais jamais dû quitter l’Irlande…

Laisser un commentaire