L’épéé noire

L'épée noire
L'épée noire

Le sorcier fou, revenu de l’enfer sain et sauf, frissonnait de peur; il voyait un peu l’avenir et savait qu’Elric l’attaquerait. Alors il nomma la créature et elle s’éveilla. Bientôt elle goûterait l’appétissante saveur de l’âme humaine.

La plainte du Géant du vent déchaîna le chaos sur toute la Terre, l’épée d’Elric se leva et s’abattit en hurlant un chant de mort. Le sorcier se rongeait les ongles en piaulant misérablement; partout les combattants luttaient, saignaient et mouraient.

L’épée noire, échappant au prince albinos, prenait racine dansles chairs, les tendons et les viscères; elle gémissait de plaisir en lapant la substance des vivants. Elric n’était pas responsable, il jouait son rôle; il était le Porte-Epée.

Laisser un commentaire