Les sorciers de Majipoor

Confalume, le Coronal de Majipoor, est sur le point de désigner Prestimion comme son successeur lorsque meurt le Pontife Prankipin. Il va donc devenir à son tour Pontife et Prestimion le Coronal en titre. Confalume a un fils ambitieux, Korsibar, qui se verrait bien maître de la planète géante. Mais la loi et l’usage interdisent…

Les montagnes de Majipoor

Voici le quatrième volet du cycle de Majipoor, après Le château de Lord Valentin, Chroniques de Majipoor et Valentin de Majipoor. Robert Silverberg ne se lasse pas d’explorer la planète géante. Il conte ici les aventures du Prince Harpirias, envoyé tout près du pôle glacé, auprès de barbares mythiques, pour négocier la libération de quelques…

Valentin de Majipoor

Depuis le retour sur le trône de Lord Valentin le Coronal, naguère encore jongleur sur les routes de la planète de Majipoor, il semblait que la paix puisse régner entre tous ses habitants, Humains, Hjorts, Métamorphes, Vroons et Skandars. Pourtant, la magie semble s’en mêler. Des maladies frappent les récoltes, des monstres surgissent des forêts…

Chroniques de Majipoor

Majipoor est une planète géante que des humains partagent dans un avenir fabuleux avec des espèces étrangères, Hjorts, Métamorphes, Vroons, et Skandars. Parceque les métaux y sont rares, la technologie y est presque inconnue. Mais on y excelle dans les arts et les aménités de la vie. Hissune, encore gamin, est entré au service du…

Le chateau de Lord Valentin

Sur Majipoor – trois continents immenses, des océans démesurés -, un jeune homme s’éveille. Il ne se souvient que de son nom: Valentin Au même instant, des fêtes se préparent; on attend le maître de la planète, le Coronal. Mais est-il bien celui qu’il paraît être? Tandis que Valentin découvre auprès d’une troupe de jongleurs…

Les conquérants d’Omale

Depuis des siècles, la guerre fait rage entre les trois espèces qui peuplent la surface d’Omale: les Hodgqins, les Chiles et les Humains. A l’Ouest, le front qui oppose les Humains aux Chiles s’étend sur vingt mille kilomètres et mobilise cent cinquante millions d’hommes. Une offensive chile a été repoussée, mais pour combien de temps?…

Omale

Alessander jeta un bref coup d’oeil au tableau. La plénitude et l’infinitude de l’horizon étaient rendues par une ligne qui se fondait dans les bords de la toile. Le peintre n’arborait aucun signe religieux, cependant il retranscrivait ce que l’orthodoxie proclamait: qu’Omale était un monde plat parcequ’il résultait de la division en deux du Ciel…