Des milliards de tapis de cheveux

Des milliards de tapis de cheveux
Des milliards de tapis de cheveux

Noeud après noeud, jour après jour, toute une vie durant, ses mains répétaient les mêmes gestes, nouant et renouant sans cesse les fins cheveux, comme son père et le père de son père l’avaient fait avant lui…

N’est-ce pas étrange qu’un monde s’adonne ainsi au tissage de tapis de cheveux? L’objet en est, dit-on, d’orner le Palais des Etoiles, le demeure de l’Empereur. Mais qu’en est-il de l’Empereur lui-même? N’entend-on pas qu’il aurait abdiqué? Qu’il serait mort, abattu par des rebelles?

L’Empereur, les rebelles, des milliards de tapis de cheveux; il est long le chemin qui mène à la vérité, de la cité de Yahannochia au Palais des Etoiles, et jusqu’au Palais des Larmes sur un monde oublié…

Né en 1959, Andreas ESCHBACH est la figure de proue de la science-fiction allemande. Voici son premier livre traduit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.