SPINRAD Norman (1940)

Norman SPINRAD
Norman SPINRAD

« Le rêve américain est occulté et la lumière qui naguère éclairait le monde projette désormais une ombre funeste sur bien des points du globe. »

Les livres les plus importants de SPINRAD tournent autour de ce constat. Norman SPINRAD est un déçu de l’Amérique, de ce pays qui, pense-t-il, nous fait assister à une « histoire de Science Fiction en temps réel ».

Cet auteur s’est acquis une réputation de provocateur grâce à la publication en 1968 dans le magazine New Worlds de Jack Baron et l’éternité. (où il dénonce d’une façon vigoureuse le pouvoir des médias et de l’argent).

Avec le recul, le petit scandale soulevé par Jack Baron, ses scènes hardies et sa violence langagière (le livre lorgnait vers le Nova Express de William BURROUGHS), apparaît plus ou moins comme un malentendu. SPINRAD est un nostalgique de l’époque hippie et kennedyiste, du temps où le « modèle américain était synonyme d’espérance ».

Avec la guerre du Viêt-Nam, avec l’arrivée au pouvoir de Nixon (qui lui inspire la même haine qu’à Philip K.DICK), le rêve se brise. Dans Jack Baron, il y a beaucoup de rage mais il y aussi la force et l’insolence de celui qui se trouve encore dans le camp dominant.

Vingt ans plus tard, Les Années fléaux forment en trois longues nouvelles un tableau amer, inquiet, où affleure la paranoïa. Mais on ne peut vivre si longtemps sans amour : derrière cela, Le Printemps russe, qui répudie les Etats-Unis, s’éprend de manière touchante quoiqu’un peu puérile – et, on peut le craindre, fort optimiste – du Rêve européen.

Informations extraites du Guide « La Science-fiction » par Lorris MURAIL, ed.LAROUSSE

Bibliographie de Norman Spinrad

  • Les solariens (1966 – Marabout 329)
  • Les pionniers du chaos (1967 – Pocket 5433)
  • Le chaos final (1967 – Pocket 5326)
  • Jack Barron et l’éternité (1969 – Livre de Poche 7090)
  • Rêves de fer (1972 – Pocket 5414)
  • Les avaleurs de vide (1974 – Pocket 5413)
  • Chants des étoiles (1980 – Pocket 5277)
  • La grande guerre des bleus et des roses (1980 – Pocket 5212)
  • Les miroirs de l’esprit (1980 – Pocket 5223)
  • L’enfant de la fortune (1985 – Livre de Poche 7174)
  • Rock machine (1987 – Livre de Poche)
  • Les années fléaux (1990 – Denoël PDF 506)
  • Le printemps russe (1991 – Denoël PDF 567 et568)
  • Vamps (1994 – Denoël PDFantastique 37)
  • Deux Ex (Denoël PDF 553)
  • En direct (1995 – Denoël Présence)
  • Le livre d’or de la SF : Norman SPINRAD (Pocket 5030)
  • Bleue comme une orange (2004 – J’ai Lu 7299)

En savoir plus sur Norman Spinrad

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.