EDDINGS David (1931-2009)

David EDDINGS
David EDDINGS

David EDDINGS est né à Spokane (Washington) en 1931, et a grandi dans le nord de Seattle. Il obtient des diplômes dans différentes Académies des Beaux Arts. Par la suite, il sert dans l’armée des Etats-Unis, travaille pour la compagnie Boeing, puis sera vendeur dans une épicerie, et finalement enseignera l’anglais dans un lycée : on ne peut pas être plus éclectique !!!

EDDINGS a écrit en collaboration avec son épouse Leigh EDDINGS quatre grandes séries de Fantasy.
La première, La Belgariade, raconte le voyage du jeune Garion. La seconde, La Mallorée, narre la suite des aventures de Garion.

Les deux autres séries composent le cycle d’Elenie, constitué de la trilogie des Joyaux et de la trilogie des Périls.

Peu avant son 78e anniversaire, David Eddings nous a quitté le 2 juin 2009.

Bibliographie

La Belgariade

  1. Le pion blanc des présages (1982 – Pocket 5357)
  2. La Reine des sortilèges (1982 – Pocket 5356)
  3. Le gambit du magicien (1983 – Pocket 5418)
  4. La tour des maléfices (1984 – Pocket 5424)
  5. La fin de partie de l’enchanteur (1982 – Pocket 5425)

La Mallorée

  1. Les gardiens du Ponant (1988 – Pocket 5482)
  2. Le Roi des Murgos (1989 – Pocket 5481)
  3. Le Démon Majeur de Karanda (1988 – Pocket 5519)
  4. La sorcière de Darshiva (1989 – Pocket 5522)
  5. La sibylle de Kell (1991 – Pocket 5523)

Belgarath (avec Leigh EDDINGS)

  1. Belgarath le sorcier 1 : Les années noires (1995 – Pocket 5660)
  2. Belgarath le sorcier 2 : Les années d’espoir (1995 – Pocket 5784)
  3. Polgara la sorcière 1 : Le temps des enfances (1997 – Pocket Rendez-vous ailleurs)
  4. Polgara la sorcière 2 : Le temps des souffrances (1997 – Pocket Rendez-vous ailleurs)

La trilogie des joyaux

  1. Le trône de diamant (1989 – Pocket 5555)
  2. Le chevalier de rubis (1990 – Pocket 5577)
  3. La rose de saphir (1991 – Pocket 5631)

La trilogie des périls

  1. Les dômes de feu (1992 – Pocket Rendez-vous Ailleurs)
  2. Ceux qui brillent (1993 – Pocket Rendez-vous Ailleurs)
  3. La cité occulte (1994 – Pocket Rendez-vous Ailleurs)

Laisser un commentaire