Consciences virtuelles

Consciences virtuelles
Consciences virtuelles

Transcam, ville orbitale, est le centre planétaire de la communication numérique. Sous mandat théorique de l’ONU et dirigée par l’un de ses fonctionnaires, Caine Pauland, cette ville est en fait gérée par le M.A.C – Consortium regroupant les plus puissantes entreprises mondiales – qui l’a conçue et financée.

Pauland va prendre conscience grâce à sa nouvelle secrétaire,
Asuncion Bailar, des conséquences désastreuses des manipulations du M.A.C. sur la gestion de Transcam. Elle l’incite petit à petit à inhiber le système informatique en le dotant d’une conscience virtuelle : MACNO.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.