Une forme de guerre

Une forme de guerre
Une forme de guerre

Dans ce troisième volume nous suivons les péripéties d’Horza, un métamorphe, qui est un des derniers survivants de cette variété de l’espèce humaine qui peut modifier sa forme à sa guise. Et il est engagé dans une croisade personnelle contre la Culture.

Son combat, comme celui de Balveda, l’envoyée de la section Circonstances Spéciales de la Culture, n’est qu’une escarmouche insignifiante sur la toile de fond de la guerre qui oppose la Culture et les Idirans. Une guerre qui embrase la Galaxie. Une guerre inexpiable comme toute guerre de religion. Une guerre où aucun compromis n’est possible, qui se soldera par la victoire d’un seul camp.

Celui des Idirans qui veulent soumettre à leur divinité tous les peuples de la Galaxie.

Ou bien celui de la Culture qui est parfaitement tolérant et qui, à ce titre, ne peut accepter aucune intolérance.

NebSF

@LaNebuleuseSF
- Une petite encyclopédie de la Science Fiction -

1 Commentaire

  1. […] dans le monde des amateurs de science-fiction, c’est son cycle de la Culture, commencé avec Une forme de guerre, puis L’homme des jeux et L’usage des armes et qui s’est poursuivie jusqu’à ces dernières […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.